Photo Abri de terrasse : quelles sont les réglementations ?

Abri de terrasse : quelles sont les réglementations ?

Construire une véranda dans sa demeure est un processus assez complexe qui nécessite un grand professionnalisme. Parmi les vérandas qui existent, celles modulables sont les plus appréciées, car elles possèdent un fort intérêt esthétique. Avant d'installer un pavillon de terrasse dans votre maison, vous devez être au fait des obligations qui pèsent sur vous. Si l'entreprise vous intéresse, voici un récapitulatif des différentes formalités à accomplir, déduites à travers les nombreuses réglementations en la matière.

Le Plan Local d'Urbanisme

Les abris de terrasse sont des vérandas que vous pourrez retirer à souhait, en ce qu'elles sont mobiles et non fixes. Les réglementations en matière de bicoque de terrasse sont les mêmes que celles qui concernent les vérandas. Elles consistent en des formalités qu'il est obligatoire de réaliser avant de se lancer dans la construction.

En premier lieu, il vous faudra, avant de vous lancer dans le projet, vérifier le Plan Local d'Urbanisme (PLU) concernant la construction de véranda dans votre secteur. Il faut noter que le PLU vous aidera à déterminer si la construction est possible, les dimensions qu'elle pourrait avoir et les matériaux qu'il vous sera possible d'utiliser.

Dans la plupart des cas, le PLU peut vous obliger à utiliser les matériaux les plus chers, à savoir l'acier ou le fer, quand la zone est une zone protégée. Dans certains cas, il vous sera possible de conserver votre liberté de construction dans les cas où la zone ne présenterait aucune restriction particulière. Dans ce cas, il faudra se baser sur la taille de la construction pour déterminer les autres formalités.

La déclaration des travaux

Toujours en ce qui concerne les restrictions, il faut noter que, peu importe la taille, la forme et les matériaux de construction de votre abri de terrasse, vous devez déclarer les travaux avant de débuter. Il n'est pas possible de faire des constructions additionnelles sans passer par une déclaration de travaux.

Cette déclaration se fait à la mairie ou sur Internet. En cas de réponse positive de l'autorité administrative, vous aurez 2 mois pour débuter les travaux. Si les travaux ne débutent pas dans le délai, il vous faudra refaire une nouvelle déclaration à la mairie ou encore sur Internet.

Le permis de construire

Si la construction dépasse plus de 20 m², ou une hauteur de 1m80, selon le type d'abri de terrasse à construire, en plus de la déclaration de travaux, vous devrez demander un permis de construire. Dans ce cas, il vous faudra faire appel à un architecte pour la réalisation de la construction. Cette formalité est encore plus complexe que la déclaration des travaux.

Il faut toutefois noter que vous pouvez confier l'entièreté des formalités à des sociétés spécialisées dans la construction d'extensions. Ces sociétés se chargeront de réaliser pour vous toutes les formalités nécessaires pour la construction de votre abri de terrasse. À ces formalités s'ajoutera la construction proprement dite. Certaines sociétés comme la société française Abri Terrasse Gustave Rideau, du même groupe que Véranda RIDEAU, propose même de garantir tous les travaux durant la durée légale de 10 ans.