Photo Le Mama Shelter : un concept hôtelier tendance

Le Mama Shelter : un concept hôtelier tendance

Prenez un promoteur immobilier rompu à l'art de l'innovation et du design. Ajoutez la créativité aussi pétillante que pointue d'un architecte-décorateur. Moulez ensemble leur conviction partagée pour des demeures où le bien-être des occupants dicte les lois. Les ingrédients sont prêts pour créer un concept hôtelier hors du commun : les Mama Shelter.

Mama Shelter : une chaîne, une signature

Il n'y a pas un, mais des Mama Shelter. Toutefois, tous se reconnaissent entre mille. De Lyon à Prague et de Rio à Belgrade, c'est le même esprit qui anime ces refuges urbains où les codes hôteliers prennent une autre mesure.

Depuis la première adresse ouverte dans le 20ème arrondissement de Paris, en 2008, les Mama Shelter sont restés fidèles à un credo. Etre un lieu d'accueil chaleureux et généreux, éclectique et moderne, populaire et d'avant-garde.

Aujourd'hui, Mama Shelter est présent dans 9 villes réparties dans 6 pays où l'enseigne comptabilise 1156 chambres. Implantées pour la plupart dans des quartiers populaires, toutes accueillent leurs hôtes dans un décor décalé mêlant ambiance loft et esprit de récupération.

Comment est né le concept ?

L'aventure Mama Shelter commence dans la première décennie des années 2000, lorsque Serge Trigano décide de gagner sa notoriété propre. L'homme d'affaires voulait tracer son propre chemin après avoir été associé, pendant des décennies, à l'enseigne familiale des Club Med.

Appuyés par ses deux fils, il s'embarque dans le projet de lancer un concept nouveau de village de vacances. Sa rencontre avec l'architecte d'intérieur Philippe Starck a abouti à l'ouverture, rue du Bagnolet, du premier Mama Shelter en France.

Le choix de ces sites d'implantation atypique contribuera, par la suite, à asseoir la signature de la maison. A l'intérieur, les établissements de la chaîne reproduisent l'esprit d'un hôtel design à des tarifs largement démocratisés.

La rencontre des grands esprits

La réalisation des bâtiments de l'enseigne à Lyon, Bordeaux et Marseille a été confiée au Groupe Cardinal. La collaboration de ce promoteur-designer avec ces porteurs de projets consacre l'expression que les grands esprits se rencontrent.

Le groupe de promotion immobilière fondé par Jean-Christophe Larose s'est effectivement fait un nom pour l'avant-garde qui marque ses projets. De l'allure d'œuvre d'art du siège lyonnais d'Euronews aux lignes futuristes de la ZAC Eurêka à Montpellier, le consortium ne pose aucune limite à ses innovations. Pour connaître l'histoire du groupe rendez vous sur https://www.cardinal-promotion.com/jeanchristophe-larose/

Les hôtels Mama Shelter constituent, pour le Groupe Cardinal, un terrain d'expression idéal pour ses challenges de créativité maîtrisée dans un contexte environnemental évolutif. Voici quelques signes distinctifs de ces bâtiments, par ville :

  • Lyon : 156 logements et un business center dans un esprit stylé mais low cost ;
  • Marseille : 127 logements sur 4500m², avec un style travaillé sur la combinaison unique des matériaux et des couleurs ;
  • Bordeaux : 97 chambres au style alliant design et authenticité, par le réinvestissement d'un édifice des années 30.

Et dans un tableau de besoin immobilier contrasté, l'enseigne n'en minimise pas les engagements qu'elle a pris sur d'autres plans. Un autre volet d'activité du groupe consiste, par exemple, en la gestion de résidences étudiantes dans différentes villes françaises.